Un nouveau stage Québec Sans Frontières pour L’ŒUVRE LÉGER

Un nouveau stage Québec Sans Frontières pour L’ŒUVRE LÉGER

De gauche à droite ; Sarah Gagnon-Boisvert, Winnie Éloundou, Samuel Couture-Brière (responsable d’équipe), Mathieu Pagé, Juliette Beauregard, Perla Yanez

En 2019, L’ŒUVRE LÉGER fera de nouveau vivre une expérience Québec Sans Frontières (QSF) à sept jeunes de moins de 35 ans. Grâce à cette expérience, les stagiaires vivront une introduction à la coopération internationale chez l’un des partenaires de la fondation en Amérique du Sud, la Fundacion centro de cultura popular (FCCP).

En début juin, les participants au projet Sarah, Winnie, Mathieu, Juliette et Perla, ainsi que leur accompagnateur Samuel se rendront en Bolivie, plus précisément à La Paz, afin de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire chez les femmes membres de la FCCP et leurs familles dans Macrodistrito 3.

FCCP est l’un des partenaires du programme d’Innovation et mobilisation pour la Sécurité Alimentaire (IMSA), mené par L’ŒUVRE LÉGER grâce au soutien d’Affaires Mondiales Canada. Ce programme, actif également au Pérou et au Burkina Faso, a permis d’appuyer jusqu’à maintenant 7 806 producteurs agricoles afin d’augmenter leur production et leurs revenus, en plus d’améliorer la sécurité alimentaire de leurs communautés. C’est dans ce contexte que le stage Québec Sans Frontières s’inscrira en 2019 en Bolivie.

Le projet Le cellulaire pour la sécurité alimentaire permettra de renforcer les capacités d’influence de groupes de femmes autochtones dans l’exercice de leur droit à la sécurité alimentaire en Bolivie. Plusieurs activités permettront de renforcer leurs aptitudes à la participation citoyenne et à l’utilisation d’outils de communications accessibles.

  • Conception et animation d’un atelier sur la communication et le changement comportemental, le storytelling et la création de contenu multimédia
  • Réalisation d’un atelier de théâtre-plaidoyer à l’intention des parents.
  • Formations sur la scénarisation, la réalisation et le montage de films sur cellulaires
  • Réalisation d’un film sur cellulaire illustrant les rapports entre la masculinité et la cuisine
  • Organisation d’un concours de films sur cellulaire

En retour, les participantes et participants mettront à profit et développeront un ensemble de savoirs, de compétences et de valeurs contribuant à l’avènement d’une société québécoise plus équitable.

Les jeunes déjà en action!

Du 30 novembre au 2 décembre dernier, les jeunes participant au stage de L’ŒUVRE LÉGER vivaient une première fin de semaine de formation dans la nature. Ils ont été introduits aux bases de la coopération internationale solidaire, de travail d’équipe, de la collecte de fonds et au contexte des stages Québec Sans Frontières.

L’ŒUVRE LÉGER a d’ailleurs sollicité des expert-e-s dans leur domaine afin que les participantes puisse bénéficier d’une expérience de formation édifiante. Philippe Tousignant d’Éduconnexion est venu leur parler des moyens de faire passer des individus de l’apathie à l’engagement, et Joseph El-Khoury de Jardin Sans Frontières les a introduit à l’entreprenariat social.

Avant leur départ en juin prochain, les participants recevront encore plusieurs formations sur diverses thématiques qui les prépareront à vivre pleinement leur expérience en Bolivie. D’ailleurs, la prochaine aura lieu du 25 au 27 janvier dans le cadre des Journées Québec Sans Frontières.

Nous avons très hâte de suivre leur expérience, et nous vous invitons à le faire avec nous. Revenez sur ce blogue périodiquement pour voir leur évolution et suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Laisser un commentaire