Journée mondiale contre le travail des enfants

Journée mondiale contre le travail des enfants

À travers le monde, ce sont près de 215 millions de garçons et de filles qui sont astreints à des travaux en violation de leurs droits fondamentaux à la liberté, à l’éducation, à la santé et aux loisirs. Cela équivaut à un enfant sur sept. De tous ces enfants, plus de la moitié sont exposés aux pires formes de travail comme l’esclavage ou autres formes de travail forcé; le trafic de drogue et les activités illicites; le travail dans un environnement dangereux; la prostitution et la traite humaine; les conflits armés…

Le concept « travail des enfants » regroupe l’ensemble des activités qui privent les enfants de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité, et nuisent à leur scolarité, santé, développement physique et mental.

L’Organisation Internationale du Travail (OIT) a lancé la première Journée mondiale contre le travail des enfants en 2002 pour mettre en lumière le calvaire de ces enfants. L’objectif de cette journée, observée le 12 juin, est de servir de catalyseur au mouvement mondial contre le travail des enfants. L’AQOCI et ses membres s’inscrivent dans ce mouvement en proposant une programmation régionale de plus de 20 activités d’éducation du public sur le travail et les droits des enfants dans 5 régions du Québec. La programmation peut être consultée au www.travaildesenfants.ca.

L’ŒUVRE LÉGER est fière de se joindre au mouvement de sensibilisation. Elle permet aussi de faire la différence dans la vie des enfants, par son appui dans divers projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *