Hôpital Cardinal Léger: Réhabilitation des bâtiments suite au séisme

hopital cardinal legerL’Hôpital Cardinal-Léger(HCL) de Léogâne en Haïti a ouvert ses portes en 1986 suite à une entente avec le gouvernement haïtien relatif au programme d’éradication de la lèpre dans ce pays des Caraïbes. Au fil du temps, cet établissement de santé dirigé par la communauté religieuse des Missionnaires du Christ-Roi a élargi sa gamme de services et a fourni des soins en gynécologie-obstétrique, en médecine générale, en pédiatrie et en chirurgie-traumatologie.

Suite au séisme du 12 janvier 2010 qui a ravagé Haïti et détruit à plus de 70 pour cent la ville de Léogâne, les différents bâtiments de cet hôpital ont été sérieusement endommagés. Par conséquent, les services de santé ont été également affectés. L’hôpital ne pouvait donc offrir que de simples consultations externes, des services de laboratoire et de pharmaceutique.

Outre les personnes atteintes par la lèpre, l’hôpital rend disponible une gamme de services de soins de santé primaires destinés à plus de 10,000 personnes résidant dans son aire de desserte. L’hôpital a étendu ses services pour répondre à d’autres besoins croissants de santé de la région, mais demeure, en conformité avec sa mission initiale, un centre national spécialisé dans le diagnostic et le traitement de la lèpre. Ainsi, les personnes atteintes de cette maladie viennent pratiquement des 9 autres départements géographiques du pays, notamment pour les soins hospitaliers de courte et longue durée.

Objectifs

Le récent financement octroyé à L’OEUVRE LÉGER par l’ACDI aura permis à l’hôpital :

– de restaurer complètement les activités de prestation de soins par la remise en état de ses structures permanentes détruites presque en totalité lors du séisme survenu le 12 janvier 2010 en Haïti.

– de mettre à la disposition de la population d’autres services de santé et de développer des activités de prévention et de promotion de la santé ciblant surtout les femmes et les enfants, portant notamment sur les stratégies nutritionnelles, les mesures d’approvisionnement en eau potable et l’assainissement du milieu.

– de continuer à travailler avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population(MSPP) en vue d’augmenter le taux d’immunisation des enfants.

Le projet inclut également un appui au renforcement de la gestion de l’hôpital par un processus de transfert de compétence. De plus, une prise en charge des frais de fonctionnement pendant la durée du projet devra permettre à l’institution de faire de l’économie en vue du rétablissement de son autonomie financière pour pouvoir fonctionner après le projet.hopital cardinal léger

Résultats attendus

Les interventions sanitaires de l’hôpital permettent de combler les besoins et attentes de la population locale en matière de soins curatifs, préventifs et promotionnels et donc d’améliorer l’état de santé des hommes, femmes et enfants de cette région.

L’hôpital démontrera aussi une meilleure performance dans la poursuite de sa mission visant à contribuer de façon significative à l’éradication de la lèpre en Haïti.

Résultats atteints

– Aujourd’hui l’hôpital est entièrement reconstruit, il est équipé et pleinement fonctionnel;

– L’électricité est disponible 24 heures par jour;

– 2 salles d’opération sont fonctionnelles;

– La gestion administrative et financière est professionnalisée;

– L’eau courante est disponible, analysée et traitée de façon régulière;

– Le personnel soignant est formé tant sur le plan technique qu’humain,  et il est disponible (il n’y a pas de rupture de services liés à l’absence du personnel soignant comme c’est souvent fréquent dans les institutions publiques du pays);

– Entre octobre 2011 et décembre 2012, 9 347 consultations ont été réalisées, dont 4 922 femmes, 617 filles de moins de 5 ans ainsi que 3207 hommes et 601 garçons de moins de 5 ans;

– 1 483 enfants de moins de 5 ans dont 868 filles et 615 garçons ont été vaccinés;

– 78 % des utilisateurs de services se disent satisfaits des soins qu’ils reçoivent à l’hôpital (temps d’attente, disponibilité des médicaments, comportements du personnel soignant et de soutien);

– Les déchets produits par l’hôpital sont gérés de manière sécuritaire (incinérateur standard construit et sécurisé, personnel formé pour le tri, le transport et la disposition finale des déchets);

– La clinique externe de l’hôpital est agrandie et les constructions ont été faites selon les normes de sécurité anticycloniques et parasismiques;

– Un dépôt médical de près de 100 m2 est construit selon les normes de sécurité anticycloniques et parasismiques;

– L’hôpital est sécurisé sur toute son étendue grâce à la construction d’une clôture et la mise en place de projecteurs dans les zones à risque la nuit;

Les trois employées (une chef de projet, une administratrice ainsi qu’une adjointe au projet et comptable) qui assurent la  gestion de l’hôpital,  maîtrisent très bien les procédures et les outils administratifs et comptables. Elles sont complètement autonomes;

L’hôpital continue de jouer son rôle de centre d’excellence et de référence pour le diagnostic et le traitement des personnes atteintes de la lèpre. Sa capacité pour ce service est maintenant renforcée. Depuis le séisme de 2010, 12 nouveaux cas de lèpre ont été diagnostiqués.

Innovation

Depuis la reconstruction, l’hôpital est devenu un centre d’entraînement des étudiants en sciences infirmières pour le dépistage précoce de la lèpre avant l’apparition des complications. Il est aussi partenaire avec l’Université épiscopale de Belval.

Organisme partenaire

D’un budget total de 1 048 284 $CAN dont 786 213 $CAN représentent la contribution de l’ACDI, ce projet d’une durée de 12 mois (octobre 2011- septembre 2012) est réalisé en partenariat avec la communauté religieuse des Missionnaires du Christ-Roi, présente en Haïti depuis décembre 1975. Avec un effectif de 31 religieuses, les membres de cette communauté dirigent depuis leur installation au pays plusieurs missions formées de diverses œuvres éducatives et sanitaires. Elles se sont établies à Léogâne en 1986, date de la construction de l’Hôpital du Cardinal-Léger qui compte actuellement un total de 43 personnes, dont 15 hommes et 28 femmes, voués aux différents services de l’hôpital.hopital cardinal léger

 

 

Laisser un commentaire