Raccrocher avec un projet d’avenir

Raccrocher avec un projet d’avenir

Prévencité / Centre de jeunes l’Escale, Montréal-Nord

L’école est un bon endroit où joindre les jeunes et mettre en place des mesures pour prévenir la violence, la délinquance et la criminalité. Le Centre des jeunes l’Escale l’a bien compris et a créé, conjointement avec l’école Amos à Montréal-Nord, le programme Prévencité.

Avant de s’intéresser à Prévencité, Jonica, Darvens et Brendon étaient un peu perdus, ils n’avaient pas d’ambition et leur motivation scolaire était au plus bas. La première est une leader, mais qui exerçait son influence de manière négative sur les autres, le deuxième est un timide, un introverti qui ne se forçait pas pour aller vers les ressources dont il avait besoin et le troisième est charismatique, il adore l’attention et aime bien paraître, mais il manquait de confiance pour aller au bout de ses projets. En raison de ce manque d’intérêt et de motivation, ils tendaient plutôt vers la délinquance et la criminalité que vers la poursuite de leurs études.

Prévencité est implanté à l’école Amos, un établissement qui accueille des élèves de 16 à 20 ans ayant éprouvé des difficultés dans leur parcours scolaire. Un milieu idéal pour mettre en œuvre une approche d’intervention innovante basée sur le leadership et la résilience.

« Leur manque de motivation vient souvent d’un manque d’objectif. Le programme leur permet de revenir vers l’école, mais aussi de construire leur identité, de croire en eux, de faire confiance aux autres et à l’autorité. Nous voulons les aider à atteindre leurs buts tout en leur permettant d’apprendre à se connaître »

– Adriano, un enseignant engagé dans le projet depuis trois ans.

Le programme comprend des ateliers de groupe en classe, des activités de bénévolat dans la communauté et, surtout, des activités de plein air et d’aventure pour sortir les jeunes de leur zone de confort et les inciter à se dépasser. Ces activités leur permettent de gagner en confiance. Après tout, il s’agit d’une prise de conscience.

« On apprend que si l’on veut changer notre attitude, le changement doit venir de soi. En persévérant, on devient plus fort et plus confiant »

– Jonica, participante au programme Prévencité

Même si le travail sur soi n’est pas facile, les jeunes continuent à progresser. Ils relèvent le défi avec courage un peu mieux tous les jours. Si bien qu’ils retrouvent le plaisir d’être à l’école et que cette motivation s’est reflétée dans leurs résultats scolaires. Pour y arriver, ils ont besoin de soutien : ils peuvent se fier, entre autres, à Adriano, qui les accompagne dans leur cheminement. « On discute cœur à cœur avec lui. Il est un peu comme un grand frère sur qui on peut toujours compter », souligne Brendon.

Avec une motivation retrouvée, leurs projets d’avenir se précisent un peu plus également. Si Darvens poursuit son cheminement pour trouver son domaine de prédilection, Brendon souhaite devenir quelqu’un d’influent dans les arts de la scène et Jonica se dirige vers des études collégiales. « Je n’y aurais jamais cru, je ne croyais pas en être capable. Ça me donne de l’espoir et beaucoup de fierté », s’exclame la jeune fille.

Avec Prévencité, le Centre des jeunes l’Escale travaille à prévenir la délinquance et la criminalité auprès des jeunes de Montréal-Nord et ses environs. Dans le cadre de son volet en innovation sociale, L’ŒUVRE LÉGER assume son rôle de leader en prévention de l’itinérance au Québec.

Laisser un commentaire