QSF : Que l’aventure commence!

QSF : Que l’aventure commence!

Après des mois de préparation, nous sommes arrivés à Lima le 9 juin dans un climat relativement frisquet. Nous avons tous et toutes été impressionnés par le trafic étourdissant de cette capitale de près de 9 millions d’habitants. Notre équipe étant en manque d’un membre, nous étions d’une humeur à la fois triste et enthousiaste pour commencer notre aventure.

À la rencontre de Casa Generacion

Nous avons fait une brève visite de Lima au cours de laquelle nous somme allés rencontrer un partenaire de L’ŒUVRE LÉGER, Generacion.

L’équipe entourée des enfants à Casa Generacion dans le quartier de San Bartelo, le 9 juin 2017.

L’organisme travaille depuis une vingtaine d’années auprès des enfants de la rue de Lima, leur offrant un toit et un cadre où développer des compétences personnelles et sociales. Nous y avons été accueillis chaleureusement et avons pu partager de beaux moments avec les enfants et les intervenants locaux.

Arrivée à Puno

Le lendemain nous nous sommes envolés pour Puno.

Vue d’un toit de la ville de Puno. Juin 2017

Malgré nos nombreuses formations, l’adaptation a été variable pour chaque membre du groupe. Il a fallu composer avec différents éléments comme : le froid, le soleil et… l’altitude! La nourriture jusqu’à maintenant ne nous a pas causé de désagréments. Nous pouvons donc pleinement profiter de découvrir la gastronomie péruvienne.

Bien que l’adaptation à l’altitude puisse être difficile, la ville de Puno à 3800 mètres de hauteur construite en pente et entourée de collines nous offre plusieurs magnifiques points de vue sur le Lac Titicaca. Tradition et modernité se côtoient avec aisance dans cette capitale du folklore péruvien. Touristes et locaux s’y mêlent dans un tourbillon multicolore dès le lever du jour.

S’intégrer aux familles et aux lieux de travail

Les étudiants de l’école primaire de Culta durant la pratique d’une danse traditionnelle.

La rencontre avec nos familles d’accueil s’est faite le 13 juin au soir. Elle faisait suite à une présentation fort intéressante du projet Innovation et Mobilisation pour la Sécurité Alimentaire (IMSA) – dans le cadre duquel s’inscrit le stage – par le partenaire CINDES. À cette occasion, nous avons pu partager un goûter dans une ambiance festive et conviviale avec toutes les familles, les stagiaires et l’équipe de CINDES. Ensuite, chaque stagiaire est rentré(e) dans sa famille, où nous avons pu commencer à vivre et à partager sur le Canada et le Pérou, malgré quelques difficultés dues à la barrière de la langue.

Pour ce qui est du travail, nous avons eu le privilège de nous installer dans notre nouveau bureau fraichement aménagé, situé dans le quartier Chanu Chanu. Nous avons ainsi pu commencer à préparer nos activités pour les jeunes.

Nous avons pu rendre visite à l’école primaire de la communauté de Culta dans laquelle nous allons travailler. On y a rencontré le directeur et les professeurs qui semblaient très motivés de nous recevoir pour ce projet de sensibilisation environnementale et d’échange interculturel. Les élèves quant-à-eux étaient curieux et curieuses de nous voir arriver! Nous avons également pu mettre la main à la pâte dans un projet de construction d’un toit fait de bouteilles de plastique afin de protéger les pommiers de l’école.

Côté découverte de la culture péruvienne, autre que la vie avec nos familles, il y a de nombreuses fêtes inscrites au calendrier pendant cet hiver andin.

En somme, bien qu’un ajustement ait été nécessaire au début, on peut dire que tout est maintenant bien en place pour la préparation et l’exécution de nos activités de stage.

Laisser un commentaire