Favoriser de saines habitudes de vie pour tous

Favoriser de saines habitudes de vie pour tous

Carrefour Mousseau, Longueuil

Les personnes qu’accueille le Carrefour Mousseau, à Longueuil, disposent de ressources limitées et ont généralement peu de contrôle sur leurs conditions de vie.

En raison du stress engendré par la pauvreté, elles éprouvent parfois de la détresse et voient leur qualité de vie se détériorer. Pour améliorer la santé de ces personnes et de leur famille ainsi que les sortir de l’isolement, le Carrefour Mousseau a lancé le projet Jardins, saveurs et savoir-faire.

Ce projet a pour objectif de sensibiliser les citoyens à l’origine de leurs aliments et à la diversité des usages des plantes. Les participants bénéficient d’ateliers horticoles sur diverses notions. Ainsi, ils en apprennent davantage non seulement sur la production des légumes, mais aussi sur les multiples utilisations relatives aux plantes. En plus de conscientiser les citoyens au jardinage écologique, Jardins, saveurs et savoir-faire attire leur attention sur l’aspect alimentaire par des repas préparés avec des denrées du jardin. « C’est un projet d’éducation pour favoriser une saine alimentation, des choix santé et de bonnes habitudes de vie », explique Janick Laroche, responsable sécurité alimentaire au Carrefour Mousseau.

Jardins, saveurs et savoir-faire s’adresse tant aux plus jeunes qu’aux moins jeunes, qu’ils soient dans des camps de jour, des résidences pour personnes âgées et même des centres de la petite enfance (CPE). Léonie, 10 ans et demi, a participé l’été dernier à des activités d’horticulture et de cuisine : « Maintenant, je me sens plus à l’aise de jouer avec les aliments et de faire la cuisine comme un chef. Et plus tard, je sais que ça va m’aider pour préparer des repas pour Noël, par exemple, et que je pourrai transmettre ce que j’ai appris à mes futurs enfants. »

« Le fait de pouvoir compter sur le soutien et l’expérience de L’ŒUVRE LÉGER pour ce projet nous permet de diversifier encore plus notre programmation, qui s’inscrit dans une perspective d’équité sociale » explique Mireille Audet, organisatrice communautaire.

« Ce que l’on vise est d’encourager la prise en charge et la participation citoyenne, d’améliorer les conditions et la qualité de vie, de favoriser le développement optimal des enfants vulnérables et de soutenir les parents dans leur rôle. Pour y arriver, nous avons besoin, entre autres, de notre collaboration avec L’ŒUVRE LÉGER », résume Lynn Doyon, directrice générale du Carrefour Mousseau.

Cet article est issu de l’édition mars 2017 du Bulletin d’information de L’ŒUVRE LÉGER AU QUÉBEC. Pour lire la version intégrale du bulletin et découvrir tous les documents publiés par L’ŒUVRE LÉGER cette année, visitez la page Publications de notre site.

Laisser un commentaire