Sécurité alimentaire

Revolution Slider Error: Slider with alias securitealimBolivie not found.

Maybe you mean: 'concert_accueil'

Sécurité alimentaire des femmes

Partenaire : Fundación Centro de Cultura Popular

Pays : Bolivie

La population de la zone périphérique nord de la ville de La Paz est caractérisée par une forte migration d’autochtones aymaras  et quechuas en provenance du milieu rural. Il est difficile pour les femmes migrantes d’accéder à un emploi, d’obtenir de la formation technique et d’assurer la sécurité alimentaire de leur famille. Depuis 1979, grâce aux programmes de la Fundación Centro de Cultura Popular (FCCP), elles peuvent mettre en place des systèmes d’association et de solidarité propres à leur culture et influencer les politiques publiques grâce à des actions organisationnelles, éducatives et économiques.

Pour améliorer leur situation d’instabilité sociale, L’ŒUVRE LÉGER a en fait instauré une stratégie organisationnelle fondée sur l’épargne, les achats collectifs et le crédit rotatif. On optimise ainsi le peu de ressources économiques dont les femmes disposent, en plus d’assurer leur sécurité alimentaire et celle de leur famille. Toutes les activités sont réalisées par des femmes, pour des femmes, comme:
achats collectifs d’aliments de première nécessité en grosses quantités (riz, blé, farine, huile et sucre), paniers familiaux d’aliments sains et biologiques, création de micro-entreprises (joaillerie, couture et artisanat), jardins collectifs et urbains, cuisines solaires, etc.

Le projet en cours pour l’année 2014 a comme objectif de :

  • former les femmes sur le plein exercice de leur citoyenneté, à la revendication de leurs droits, à l’élimination de la violence domestique et en matière d’estime de soi;
  • renforcer leurs organisations communautaires de base;
  • fournir un panier familial d’aliments sains et biologiques.