Journée mondiale de l’enfance

Journée mondiale de l’enfance

En 1959, l’Assemblée des Nations Unies a adopté la Déclaration des droits de l’enfant. En 1954, l’Assemblée générale a recommandé à tous les pays d’instituer une Journée mondiale de l’enfance, le 20 novembre de chaque année.

Aujourd’hui, nous soulignons cette journée en mettant de l’avant les projets de L’ŒUVRE LÉGER aux Philippines, qui ont tous pour priorité les droits des enfants.

  • Centre de ressources et d’apprentissage pour la promotion et la protection des droits des enfants à Manille et dans l’île de Mindoro – Stairway Foundation
  • Respect des droits des enfants pauvres des Philippines par une organisation communautaire efficace – Kaibigan Ermita Outreach Foundation
  • Dépistage, protection et éducation dans les rues par l’utilisation de camionnettes d’éducation mobile à Manille – Childhope Asia

 

Childhope

Fondée en 1986 par des personnes issues d’organismes de protection de l’enfance qui avaient constaté le besoin d’une action internationale propre aux enfants de la rue, l’organisation Childhope a pour mission de les protéger contre les agressions sexuelles et l’exploitation. Elle leur offre diverses activités éducatives (alphabétisation de base, éducation à la santé, éducation informelle), un soutien psychosocial, une assistance juridique, etc. Les activités de Childhope ciblent les enfants qui vivent dans les rues de Manille, l’un des groupes les plus négligés des Philippines.

 

Kaibigan

L’organisme Kaibigan concentre lui aussi ses efforts sur les enfants dans le besoin. Il y a quelques années, on a constaté que, même si les enfants progressaient de manière remarquable lorsqu’ils étaient intégrés au programme, ils retrouvaient pour la plupart leurs « mauvaises habitudes » dès qu’ils retournaient dans leur contexte familial. C’est la raison pour laquelle Kaibigan a décidé de s’attaquer au problème à même sa source : la famille et, plus largement, la communauté.

 

Stairway

Sur l’île de Mindoro, la Fondation Stairway a pour mission de recueillir et de remettre sur pieds des enfants de la rue parmi les plus blessés. Ces enfants, de 12 à 16 ans, provenant de centres de détention, ont été victimes des pires sévices et d’abus sexuels sans nom… Dans cette oasis de paix, de calme et de sollicitude, des intervenants attentifs travaillent pour reconstruire peu à peu la confiance en soi d’une quinzaine de jeunes à la fois. Ces jeunes restent en moyenne une dizaine de mois à Stairway, parfois plus, jusqu’à trois ans s’il le faut.

 

Depuis le passage du Typhon Haiyan, L’ŒUVRE LÉGER est ses partenaires philippins travaillent sans relâche pour assurer la survie des populations, entre autres des enfants, des zones les plus durement touchées par la catastrophe. L’équipe d’intervention de L’ŒUVRE LÉGER purifie et distribue de l’eau potable pour prévenir les épidémies et la propagation de maladies.

 

Pour faire un don à L’ŒUVRE LÉGER.

Laisser un commentaire