Un projet d’agriculture urbaine biologique en réinsertion sociale à Montréal

Un projet d’agriculture urbaine biologique en réinsertion sociale à Montréal

Depuis 2015, le Regroupement Partage cultive des légumes biologiques sur des terres dans l’Ouest de l’île, mises à sa disposition par la Ville de Montréal. D’année en d’année, le projet d’agriculture biologique grandit, tant en termes de superficie couverte par les champs CULTIVER L’ESPOIR, que par la quantité de carottes, choux et navets récoltés.

Pour la saison agricole 2017, les 8 jeunes décrocheurs de D-3 Pierres en réinsertion sociale, aidés de travailleurs expérimentés, ont fait une belle récolte, avec la collaboration de dame Nature. Un total de 120 tonnes de légumes a été extrait des champs montréalais par les apprentis agriculteurs, qui apprennent le métier par le fait même ! De ce potentiel de 120 tonnes, 55 % tonnes sont dédiées aux banques alimentaires pour permettre aux Montréalais démunis d’avoir accès à des légumes frais et locaux durant les périodes creuses de l’hiver. Afin d’assurer la pérennité du projet et de diminuer la dépendance au financement privé et public, 45 % est vendu dans les magasins Metro et Super C de la province, permettant ainsi à tous de bénéficier de ce projet novateur.

« Cette abondance de légumes biologiques permet d’aider 60 000 individus démunis par le biais des banques alimentaires bénéficiaires; Jeunesse au Soleil, Mission Bon Accueil et Moisson Montréal. Avec CULTIVER L’ESPOIR, le Regroupement Partage et ses partenaires ont créé un projet d’économie sociale et circulaire, qui permet le développement de compétences chez de jeunes décrocheurs, dont le travail servira à nourrir les Montréalais dans le besoin et à redonner l’accès aux légumes biologiques produits localement à l’ensemble des Montréalais »

– Sylvie Rochette, cofondatrice du Regroupement Partage et directrice générale de l’organisme.

CULTIVER L’ESPOIR est un projet unique de concertation qui permet de valoriser les forces vives des partenaires à l’œuvre, que ce soit du point de vue agricole, réinsertion ou distribution. Il vise aussi à réduire la chaîne d’approvisionnement et la dépendance aux légumes importés, qui peuvent subir les aléas des mauvaises conditions climatiques ou de climats politiques instables, pour ne nommer que quelques exemples de freins à l’accès aux légumes biologiques à prix abordables.

Pour venir en aide aux familles à faible revenu, L’ŒUVRE LÉGER appuie de nombreux projets en sécurité alimentaire tous plus novateurs les uns que les autres. Le programme CULTIVER L’ESPOIR est l’un des plus récents en alimentation à recevoir le soutien de L’ŒUVRE LÉGER.

« Nous sommes très fiers de semer l’avenir avec le Regroupement Partage, depuis 1988 pour l’ensemble de ses programmes, et depuis 2015 pour CULTIVER L’ESPOIR »

– Richard Veenstra, le directeur général de L’ŒUVRE LÉGER.

Les ménages à très faible revenu dépensent 60 à 80% de leurs revenus pour se nourrir, ce qui les rend très vulnérables lorsque le prix des denrées alimentaires augmente ou lorsque leurs revenus baissent. Cela se traduit par une demande en hausse pour les banques alimentaires. Selon le plus récent bilan faim de Moisson Montréal, 146 230 personnes recensées et connues, dont 33 860 enfants (23 % des bénéficiaires), reçoivent une aide alimentaire chaque mois. C’est donc sans compter tous les Montréalais qui fréquentent les banques alimentaires non soutenues par Moisson Montréal.

D’ici quelques années, quelque 27 hectares de terrain seront exploités qui produiront l’équivalent de 250 000 sacs de légumes de 5 lb/2,27 kg, soit 550 000 kg, ce qui permettra de fournir des légumes à près de 300 000 Montréalais.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de CULTIVER l’ESPOIR, vous pouvez consulter cette infographie.

Félicitations Cultiver l’Espoir!

Le programme CULTIVER L’ESPOIR du Regroupement Partage a remporté le 7 décembre dernier le Prix Action David Suzuki ! En plus de l’honneur d’obtenir cette reconnaissance, CULTIVER L’ESPOIR recevra la visite de David Suzuki et 4 000$ offerts par le Mouvement Desjardins. Un honneur pleinement mérité!

Les commentaires sont fermés.