Briser le cycle de la pauvreté

Briser le cycle de la pauvreté

Personne n’est à l’abri d’une période difficile, que ce soit financièrement ou psychologiquement. Pourtant, tout individu devrait pouvoir satisfaire à ses besoins de base, évoluer dans un milieu aimant et sécuritaire et exercer un rôle social valorisant au sein de sa collectivité en fonction de ses capacités, tout au long de sa vie.

L’ŒUVRE LÉGER croit fermement qu’en agissant pour le mieux-être des personnes de tous âges, c’est l’ensemble de la collectivité qui s’en trouve grandie et s’enrichit. C’est pourquoi L’ŒUVRE LÉGER choisit de venir en aide à des organismes qui proposent un plan d’action solide et novateur, doté d’un potentiel de résultats durables.

En ce qui concerne les personnes âgées, nous nous attardons aux domaines de l’autonomie, du maintien à domicile et de la socialisation. L’itinérance nous préoccupe au plus haut point. Pour les jeunes, nous privilégions l’intervention sociale, la prévention et l’éducation. Nous nous impliquons auprès de familles démunies sur le plan de la sécurité alimentaire, du développement psychosocial et de la réussite scolaire.

Les enfants d’abord!

Au Québec, encore trop d’enfants sont victimes de pauvreté, ce qui nuit à leur développement affectif, physique, intellectuel et social. Laisser un enfant grandir dans la pauvreté compromet sérieusement son avenir puisqu’il aura moins de chances de s’en sortir.

La campagne Nourrir un enfant de L’ŒUVRE LÉGER appuie des organismes communautaires qui vont au-delà de l’aide alimentaire. En plus d’offrir des repas et collations, les organismes que nous soutenons proposent un ensemble d’activités et de services qui favorisent le développement affectif, intellectuel et social des enfants démunis. Nourrir un enfant distribue 100 % des dons reçus et permet à des enfants, de la naissance à 16 ans, de se nourrir sainement, de s’épanouir et de goûter à la vie!

Laisser un commentaire